• Un aide-mémoire pour associer les natures à leurs fonctions

    Dans ma défense de l'analyse grammaticale, je parlais d'une méthode permettant de trouver la fonction d'un mot à partir de sa nature : 

    Pour tout dire, il existe un deuxième type de raisonnement qui permet de réussir une analyse grammaticale. Il s'agit non pas de partir du "rapport" fonctionnels des mots entre eux, donc de voir comment les mots "fonctionnent", mais de reconnaître d'abord la nature du mot, de passer en revue ses différentes fonctions possibles.
    Il faut savoir qu'un nom, un pronom, un verbe à l'infinitif sont en règle générale soit sujet d'un verbe, soit complément d'un mot, et de choisir, dans un deuxième temps cette fois, le bon mot auquel il se rapporte.

    Cette méthode est complémentaire de la première puisqu'elle permet de restreindre le nombre de fonctions possibles. Un adjectif qualificatif, reconnu comme tel, ne sera qu'épithète, apposé ou attribut. Elle n'est pas, malgré les apparences, purement mécanique, même si elle nécessite de mémoriser les correspondances entre chaque nature et un éventail de fonctions possibles. Le sens global de la proposition reste le critère de décision en dernier ressort.

    Cette méthode est bien pratique puisqu'elle permet aux élèves de ne pas associer une fonction à une nature qui ne peut en aucun cas avoir cette fonction.

    Par exemple, il n'est pas rare de trouver dans les copies d'élèves des COD du nom, des pronoms épithètes, ou des compléments du sujet.

     

    Pour faciliter ce raisonnement, j'ai conçu des schémas aide-mémoire qui permettent de visualiser immédiatement les possibilités fonctionnelles d'une nature donnée. 

       

          

    On remarquera que la nature est visuellement distinguée des fonctions. Si l'on dispose ces schémas en colonne, l'élève sait tout de suite qu'il faut chercher la nature dans la colonne centrale. La recherche de la fonction découle logiquement de l'identification préalable de la nature du mot. En passant, les élèves sont souvent soulagés de constater que la plupart des natures de mots ne peuvent avoir qu'une seule fonction. 

    La colonne de gauche résume le cours par une phrase qui met en évidence la signification de chaque nature de mot. Cet aspect de la grammaire est très souvent passé sous silence, au profit de la distinction entre nature et fonction. On privilégie trop souvent, dans les phases d'analyse, les liens entre les mots, au détriment du lien de chaque mot avec les choses (à la fois le signifié abstrait et la référence au réel). Les bulles de pensée servent donc à identifier la nature. Un mot qui désigne quelque chose sans le nommer est un pronom. (Essayez, en prononçant qui, le, ou certains. Vous vous rendrez compte que vous parlez bien de quelque chose, que vous pouvez visualiser ou concevoir dans votre esprit.)

    Le schéma simplifie donc grandement le raisonnement. Il réduit l'éventail des fonctions possible à quelques unes. J'en autorise l'usage lors des exercices d'analyse grammaticale, afin de laisser plus de place au raisonnement qu'à la mémoire. Dans l'idéal, les élèves n'en ont plus besoin au bout d'un moment, à force de s'en servir. À force de l'entendre, les élèves sont familiers de la litanie énumérant les fonctions du nom : "Le nom est soit sujet, soit complément (et parfois, attribut du sujet)". Ils sont ravis de se rendre compte qu'il n'y a pas trente-six possibilités, et qu'une fois éliminée la fonction sujet (assez facile à reconnaître), il ne reste plus qu'à trouver quel mot est complété, et, s'il s'agit d'un verbe, de quel type de complément du verbe il s'agit (dans l'ordre : COD ou I, complément d'attribution, complément d'agent, complément circonstanciel).

     

    Autre point à noter : l'usage des couleurs. Le bleu désigne les natures qui ont des fonctions "nominales", c'est-à-dire le nom et le pronom. Le vert désigne toutes les natures qui n'ont qu'une seule fonction. Le rouge désigne les adjectifs qualificatifs et leurs fonctions propres. D'ailleurs, la flèche rouge qui indique la fonction attribut du sujet dans le schéma sur le nom indique que cette fonction est en quelque sorte un emprunt au paradigme fonctionnel des adjectifs. Dans les plus grandes classes, je rajoute de même la fonction "apposé à un mot".

     

    Enfin, j'insiste sur la formulation des fonctions, qui détonne par rapport aux formules toutes faites, et débitées de manière automatique par les élèves (les fameux "attribut DU sujet", "complément DU NOM", etc.)  Le choix de l'article indéfini (attribut d'un sujet, sujet d'un verbe...) est fait pour suggérer qu'il reste à chercher à quel mot précis de la proposition se rapporte le mot analysé. 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Février 2014 à 19:18

    Je vais adapter à mes tout-petits d'élémentaire... Merci !

    2
    Mardi 11 Février 2014 à 13:33

    Tu me montreras ce que ça donne ?

    3
    jeVeille
    Mercredi 25 Juin 2014 à 14:51

    Aucune originalité. Des explications absurdes et des erreurs grossières. Un contentement affligeant.

    4
    Mercredi 25 Juin 2014 à 15:08

    Merci pour les compliments, jeVeille.

    Pourriez-vous préciser, afin que je puisse être encore plus content de moi ?

    5
    Mercredi 25 Juin 2014 à 15:14

    Oui, le-professeur a raison. Il faudrait au moins un petit lien vers le blog d'un ou une ami(e), scolaire de préférence, qui lui permettrait de parfaire son estime de lui !

    C'est important l'estime de soi.

    6
    Mercredi 25 Juin 2014 à 15:17

    C'est sûr. Heureusement, je n'en manque pas, d'estime de moi. J'y veille.

    7
    zaidi
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 09:48
    Je cherche des exercices ludiques dans l apprentissage de la grammaire pour lee élèves de 4ème année primaire svp aidez _moi .Je vous félicite d avoir inventé cette agréable méthode
    8
    zaidi
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 09:51
    Svp c ugent pour que je puisse pratiquer mon corpus car je ss censerde prêparer un mémoire de fin d études
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :