• Varier les exercices en cours de littérature (3) : l'imagier

     

    Nouvel exercice, à faire en milieu d'année de seconde, quand des réflexes un peu solides d'explication des textes sont installés.

    Les "fleurs de rhétoriques" que sont les figures de style sont bien utiles pour expliquer un texte, car elles permettent de mettre des noms sur le choix de certains mots. EN outre, quand on les connaît bien, on les perçoit plus rapidement et on peut donc les expliquer plus efficacement. Surtout, on les goûte avec plus de plaisir.

    Mais il faut bien faire précéder cette révision des figures de style au lycée par un travail plus général sur le choix des mots. La figure n'est qu'une variante d'un processus général : le choix d'un mot plutôt qu'un autre. D'ailleurs, tous les outils d'analyse littéraire peuvent se réduire à ce choix des mots .

    Il est très dommageable que le cours sur les figures de style se réduise au collège à des cours théoriques aboutissant à des repérages qui font fi des capacités de compréhension intuitive des élèves. Pour éviter le technicisme, ces notions doivent venir après une éducation au jugement stylistique.

    Cet exercice permet d'éviter l'écueil du repérage des figures de style, où tout est dans tout. Avec ces repérages globaux, l'élève ne peut que difficilement raccrocher l'analyse à l'interprétation, le comment avec le pourquoi. Ce n'est qu'en se penchant délicatement et patiemment sur une figure de style, en en déployant chaque pétale, qu'on peut acquérir quelques notions techniques tout en affinant ses capacités d'explication littéraire.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :